Vendange

LE VIN EST UN ELEMENT CONSTITUTIF DE LA CIVILISATION GRECQUE.

Il existe une multitude de références à la culture de la vigne et à la vinification remontant à l’ère minoenne. Des variétés minoennes sont cultivées, de nos jours encore, sur la même terre et, bien souvent, selon un processus de production quasi-identique. Presque chaque foyer crétois dispose de son propre vin. Les soins commencent à être prodigués à la vigne dès la fin des vendanges avec la taille de base. La taille principale a lieu, selon la région et l’altitude, en janvier ou février. Suivent le fraisage, l’ébourgeonnage, le soufrage et, éventuellement, l’éclaircissage des grappes.

La maturation et les vendanges ont lieu, selon la variété et l’altitude, à partir de la première dizaine du mois d’août jusqu’au début du mois d’octobre. Jusqu’à ce moment-là, la vigne exige une surveillance et des soins constants, pour prévenir les diverses maladies.

L’aspect social des vendanges offre une image caractéristique de la vie rurale en Crète. Dès l’aube, les amis et les parents s’attèlent à la tâche, cueillent et portent les raisins. Une fois les vendanges achevées, les raisins passent au fouloir mécanique ou, souvent encore, à pied, pour produire le moût. L’ensoleillement important en Crète fait que le moût contient habituellement un taux élevé de sucres ce qui donne des vins à alcoométrie élevée.

C’est le moment où la maîtresse de maison prendra le moût, en interrompra la fermentation à l’aide de cendre et préparera la « moustalevria » en ajoutant des noix, des amandes, du sésame et de la cannelle. Une fois le moût prêt, il est mis en fûts ou reste dans le fouloir pour quelques heures, ce qui lui confère couleur et tanins. Alors, c’est le moment de la fête. Tout le monde se met autour de la table abondante et des meilleurs vins de la maison et exprime ses bons vœux au maître de la maison. La fatigue de la journée se transforme en humeur à chanter et à danser.

PREVNEXT