365o

raisons de visiter la Grèce toute l’année
Découvrez la Crète

La Crète en Hiver

La Crète est un endroit idéal à découvrir toute l’année. Son climat doux et ses reliefs montagneux uniques attirent les visiteurs avant et après la saison touristique estivale. La beauté naturelle de la Crète réveille chez ses visiteurs un besoin impérieux d’explorer ses montagnes, ses gorges et ses sentiers.

Coutumes Hivernales

Beaucoup d’anciennes coutumes sont préservées dans les villages pendant les fêtes de Noël et de Pâques. Dans le passé, les animaux blancs (moutons et vaches) devaient entrer dans les maisons pour en éloigner les mauvais esprits. De même, des oignons marins sont accrochés aux portes comme des symboles d’immortalité. La messe de Noël donnée dans une véritable crèche installée dans la grotte de Marathokefala constitue une célébration à ne pas manquer. Dans le village de Noël sur le plateau d’Omalos, la neige confère l’aura magique de Noël au décor.

Les arbres fruitiers, notamment les citrus, prospèrent dans de nombreuses zones de la Crète. Les oranges de Maleme, dans La Canée, ont reçu le label AOP, et parmi les autres variétés connues de fruits, on retrouve les oranges des plaines de Mylopotamos et de Fódele, les cerises de Gerakari, les bananes d’Arvi et les pommes du plateau du Lassithi. A l’heure actuelle, d’autres cultures ont été développées et des produits jusqu’ici ignorés, comme les figues de Barbarie, sont devenus courants. Les figues sèches, le raisins de Smyrne et le raisin de Corinthe ont toujours joué un rôle crucial à la fois pour l’alimentation des habitants de l’île et en tant que produits d’exportation. Leur valeur énergétique élevée les rend plus adaptés à la période hivernale.

Distantes et ardues, les montagnes de Crète sont un paradis pour les amateurs d’excursions hors des sentiers battus. La conduite sur un chemin de terre pour atteindre un sommet enneigé, en admirant l’immensité bleue de la mer à l’horizon, est une expérience unique et palpitante permettant de véritablement apprivoiser la montagne. Le cyclisme, tout-terrain ou sur l’asphalte, est une autre belle façon de découvrir les montagnes de l’île. Un grand nombre d’entreprises organisent des circuits et il existe des dizaines de clubs de motards. Vous pouvez également admirer la beauté des montagnes de Crète à cheval. Les chevaux étaient traditionnellement utilisés dans la vie quotidienne sur l’île. La race particulière de chevaux locaux, totalement adaptée au terrain accidenté de la Crète, est connue sous le nom de georgalidika; elle est encore aujourd’hui assez commune et des courses et démonstrations hippiques ont lieu toute l’année. Un grand nombre de clubs et d’associations équestres, ainsi que d’autres organismes, proposent des leçons et des excursions.

Randonnée et Alpinisme

La meilleure façon de découvrir la Crète est de s’aventurer au-delà des lieux accessibles en voiture, de suivre les anciens chemins, de respirer les puissants effluves des herbes dans les canyons, de gravir les sommets des plus hautes montagnes et de profiter de la vue sur l’immensité bleue de la mer de Crète et de Lybie qui s’étend à l’horizon. Le sentier européen E4 passe par un vaste réseau de chemins à la valeur culturelle, naturelle et historique particulière. Le sentier est balisé par la Fédération européenne de la randonnée pédestre et traverse l’île de Kissamos jusqu’à Zakros. Les randonneurs ont la possibilité d’explorer des paysages très différents. Outre le sentier E4, beaucoup d’autres chemins magnifiques sont balisés. De nombreuses agences de voyage proposent des forfaits de trekking sur l’île, qui compte de nombreux clubs de randonnée et d’alpinisme. De grandes courses en montagne sont également organisées, comme la course de Psiloritis et le marathon de Samaria.

Sports de Neige

En dehors des Crétois, très peu sont ceux qui savent qu’en hiver, les sommets enneigés des montagnes de l’île sont parfaits pour les sports de neige. Tous les clubs d’alpinisme de l’île organisent des cours et des formations, en particulier dans les chaînes des Montagnes Blanches et du Psiloritis. L’alpinisme inclut souvent un séjour dans l’un des nombreux refuges de montagne. Le ski de haute montagne est un sport d’hiver passionnant qui associe ski et trekking sur des surfaces enneigées et qui attire un nombre croissant de pratiquants. De nombreux Crétois escaladent les montagnes d’un blanc immaculé et en descendent les flancs à ski ou en snowboard. Le snowkite est un sport d’hiver relativement nouveau qui s’est rapidement répandu dans le monde. Il ressemble au kitesurf pratiqué sur l’eau, mais avec les chaussures utilisées pour le snowboard ou le ski. La Crète est une destination idéale pour ce sport, dont les champions viennent avec plaisir surfer sur les pentes des monts enneigés qui se découpent sur le bleu de la mer en arrière-plan.

La Crète en printemps

En Crète, rien n’est monotone. Des grandes contradictions géologiques et des conditions météorologiques particulières de l’île sont nés des paysages uniques, surprenant les visiteurs et maintenant les sens constamment en éveil. Chaque itinéraire en Crète est unique. Des sensations, des images, des couleurs, des saveurs et des sons étonnants accompagnent les touristes à chacune de leurs étapes.

La Flore de la Crète

La Crète se caractérise par une grande variété de paysages et du fait de sa situation géographique isolée, elle compte un grand nombre d’espèces végétales. La Grande-Bretagne, dont la superficie est 40 fois supérieure à celle de l’île de Crète, possède quasiment le même nombre d’espèces de plantes, ce qui est révélateur de la diversité des espèces sur l’île. Plus de 1 700 y ont été recensées à ce jour, dont beaucoup sont endémiques. Certaines zones reculées de l’île, en particulier les Montagnes Blanches et les îlots environnants, accueillent de nombreuses espèces et sous-espèces sténo-endémiques, c’est-à-dire des plantes qui n’existent que dans cet espace limité.

La Crète possède une biodiversité riche et c’est au printemps que la flore est la plus belle. Plus de 1 700 espèces ont été recensées à ce jour, dont beaucoup sont endémiques. Certaines zones reculées de l’île, en particulier les Montagnes Blanches et les îlots environnants, accueillent de nombreuses espèces et sous-espèces sténo-endémiques, c’est-à-dire des plantes qui n’existent que dans cet espace limité. Chaque année, ces espèces rares attirent des botanistes venus du monde entier. Ils étudient les fleurs sauvages, notamment d’impressionnantes orchidées indigènes crétoises. Les tulipes endémiques poussent aussi sur les Montagnes Blanches de la chaîne de Dikti, sur la péninsule de Gramvoussa et dans le petit paradis botanique de Gious Kampos à Réthymnon. La Crète est également célèbre pour ses herbes et plantes aromatiques qui poussent partout sur l’île. Bon nombre d’entre elles sont utilisées depuis l’Antiquité pour leurs propriétés thérapeutiques et sont actuellement cultivées dans de nombreuses parties de l’île.

Grottes

L’existence de nombreuses grottes est très étroitement liée à la topographie accidentée de la Crète. La Crète compte plus de 4 500 grottes et gouffres recensés, où les spéléologues expérimentés peuvent profiter de la faune et des décors. Les nombreuses missions de spéléologie internationales organisées pour découvrir grottes et gouffres inexplorés en Crète montrent l’importance géologique de l’île. Parmi les précipices mondialement reconnus, citons Gourgouthakas (le plus profond de Grèce, atteignant 1 208 mètres de profondeur) et Leon (1 110 mètres de profondeur). Le mont Stroumboulos près d’Héraklion, le géoparc de Sitia, le géoparc de Psiloritis et les alentours de Melidoni dans les Montagnes Blanches abritent un grand nombre de grottes et constituent des lieux idéaux pour les spéléologues. Sur l’île, de nombreux clubs de spéléologie proposent leurs services de recherche et d’éducation. Tous ces clubs constituent la communauté spéléologique la plus active de Grèce.

Coutumes printanières

Le carnaval est une autre grande fête profondément enracinée dans le passé et célébrée avec enthousiasme à des endroits comme Gergeri à Héraklion, avec ses arkoudiarides (qui signifie ours sauvages) portant des fourrures et des cloches, les visages sales des lerades, le siviani qui est un masque spécial fabriqué à partir de racines d’aloe vera américain (appelé en grec la plante immortelle) et d’autres figures typiques comme le chameau et le cadi (juge turc). Les grandes villes de l’île organisent des défilés et des chasses au trésor. Les principales coutumes de Pâques incluent la vente aux enchères de la Sainte Croix, le passage des agneaux sous l’épitaphe, l’autodafé de l’effigie de Judas dans un grand feu de joie, l’acheminement de la Sainte Lumière depuis l’église vers les maisons et les œufs rouges déposés sur les tombes.

La Crète en Été

Des dunes de Lafonissi et Xerokambos aux rivages tropicaux de Kedrodasos et Chrissi, des plages cachées dans les gorges sauvages de Sfakia et d’Asteroussia aux baies émeraude de Triopetra et Plakias, des lagunes de Balos et d’Elounda aux rangées de palmiers de Preveli et Vai, des plages de pins d’Ierapetra aux longues étendues de sable équipées des côtes septentrionales, la Crète offre le mélange parfait entre vacances insouciantes et beauté de la nature.

L'été toute l'année

Des milliers de kilomètres de côtes sculptées par le sel, le soleil et le vent, des eaux cristallines dont la palette de couleurs s’étend du bleu au vert, des montagnes escarpées qui se dressent au-dessus de la mer… ce paysage est celui de toutes les régions de la Crète. Long de 1 046 kilomètres, le littoral de la Crète offre des plages populaires et équipées, mais également des rivages isolés et pittoresques aux eaux limpides. En Crète, les visiteurs peuvent profiter des nombreuses plages équipées et accueillantes, principalement situées sur la côte nord, qui héberge les grandes stations touristiques. Toutes ces plages offrent aux touristes un large éventail de services : aménagements, sécurité, cafés, bars, restaurants, sports nautiques, sauveteurs, etc. La plupart d’entre elles ont reçu le label Pavillon Bleu pour leur sécurité, leur propreté et leurs équipements impeccables.

Les romantiques et les amateurs d’aventure trouveront des plages vierges d’une beauté incomparable, en particulier sur la côte sud. Ces petits paradis couleur émeraude sont accessibles après avoir parcouru en voiture des chemins de terre sinueux longeant des à-pics avec une vue imprenable sur la mer ou après avoir arpenté d’anciens chemins et traversé des gorges sauvages. L’hiver en Crète est doux, tandis que le printemps et l’automne sont tempérés et agréables. Quant à l’été, il est chaud et ensoleillé, entrecoupé en août par des périodes plus fraîches en raison des vents du nord (meltemi). La Crète se divise en deux zones climatiques : la zone méditerranéenne et la zone nord-africaine, qui est la plus étendue.

La température de la mer descend rarement en dessous de 15 °C en hiver, surtout au sud. La baignade en hiver avec vue sur les monts crétois enneigés est une expérience unique et attire un nombre croissant de personnes. Le climat de la Crète est considéré comme l’un des plus agréables, des plus doux et des plus sains d’Europe. Entourant l’île, la mer en constitue un facteur clé et contribue à atténuer l’intensité de la chaleur du soleil estival. La ville d’Ierapetra est considérée comme la plus chaude de Grèce. De même, les côtes de la mer de Lybie et de Gavdos connaissent les températures les plus élevées de Grèce. La côte sud, comprenant la plaine de la Messara et les montagnes d’Asterousia, fait partie de la zone climatique nord-africaine, où les journées sont majoritairement chaudes et ensoleillées toute l’année.

Plongée

La Crète conserve son relief accidenté sous la surface de la mer, formant d’impressionnants gouffres, grottes et récifs. En outre, de nombreuses épaves et carcasses d’avion sont dispersées autour de l’île, souvenirs de son histoire. Les visiteurs peuvent explorer le monde sous-marin et sa beauté magique grâce au grand nombre de sociétés de plongée de l’île. A part la plongée sous-marine, le snorkeling, les sorties de pêche et les excursions en bateau à fond de verre permettent également de découvrir le monde sous-marin côtier.

A la découverte du Grand Bleu

Il existe un nombre infini de possibilités pour explorer les côtes de l’île. Un service quotidien de bateaux permet d’accéder à la plupart des célèbres plages isolées, telles que Balos, Preveli et Agia Roumeli. Les visiteurs peuvent également faire des excursions sur les îles de Chrissi, de Gavdos, de Dia et de Koufonisi. Ceux qui recherchent encore d’autres endroits ou plus de tranquillité peuvent louer un bateau à moteur ou à voile dans les ports de plaisance d’Lassithi, d’Héraklion, de Réthymnon et de La Canée, ainsi que dans presque tous les petits ports de l’île. Nombreux sont les touristes qui combinent vacances en Crète et excursion sur l’île magique de Santorin. Ces dernières années, de plus en plus de visiteurs ont choisi de partir à la découverte de la côte sauvage et des belles plages dotées d’installations de canoë-kayak. Plusieurs entreprises proposent l’équipement nécessaire ou des leçons de kayak.

La Crète en automne

La Crète est le paradis des amoureux de la nature et de tous ceux qui souhaitent allier aventure et amusement pendant leurs vacances. L’île offre une variété d’activités et de possibilités pour explorer la nature et vivre une expérience unique et inoubliable.

Faune

La Crète est isolée des autres régions continentales d’Europe, d’Asie et d’Afrique, ce qui se ressent dans la diversité génétique de la faune de l’île. De la fière chèvre crétoise au chat sauvage et à la musaraigne crétoise en passant par les arthropodes et les chauves-souris endémiques, la faune de la Crète recèle de nombreux secrets sur l’évolution des espèces de l’est de la Méditerranée. Sur l’île, aucun animal n’est dangereux pour l’homme. Les ancêtres des Crétois expliquaient cette particularité par deux légendes : l’un des travaux d’Hercule afin d’honorer la Crète, lieu de naissance de Zeus, ou les bénédictions de l’apôtre Paul, qui a vécu deux années en Crète. Avec plus de 350 espèces d’oiseaux, la faune aviaire de Crète est l’une des plus riches d’Europe. Les montagnes de Crète recensent la population insulaire de vautours la plus dense au monde. Avec la Corse, la Crète est le refuge des derniers couples de gypaètes barbus des Balkans.

Au printemps et en automne, la Crète constitue le lieu de repos favori d’un grand nombre d’oiseaux migrateurs. De nombreuses tours et cabanes d’observation ont été installées dans les zones humides où il est possible de voir une grande variété d’oiseaux. En dehors de ces zones humides, des tours ont été placées dans plusieurs gorges et montagnes qui abritent un grand nombre d’oiseaux de proie. Le plus grand lac naturel de Crète est situé à Kournas près de Georgioupolis. Les visiteurs peuvent y observer les oiseaux depuis la tour d’observation. L’île compte également des étangs naturels, petits mais tout aussi importants et remplis d’eau toute l’année, à Tersanas près de La Canée, à Mohos et à Thrapsano, et des étangs saisonniers à Orne, à Parakalouri, à Ziros, à Omalos près de Viannos, à Achendrias, à Stroumboulas, sur les divers plateaux de la province septentrionale de Mirabello, à Gergeri et à plusieurs autres endroits.

Les lacs artificiels près desquels il est possible d’observer les oiseaux sont situés à Ayia près de La Canée, à Votomos près de Zaros, au niveau des grands barrages de Bramiana, d’Aposelemis, de Faneromeni, de Potami et des nombreux petits barrages de l’arrière-pays d’Héraklion. Les rivières et les zones humides qui abritent d’importantes populations d’échassiers sont également présentes dans de nombreux sites de l’île. Les plus célèbres sont les estuaires des rivières Aposelemis, Anapodaris, Almiros près de Gazi, Preveli, Platys, Almiros près d’Agios Nikolaos, Kyliaris et des quatre rivières de Georgioupolis. Les salines de Xerokambos, de Gavdos, de Chrissi et les marais de Malia, de Katalyki et de Falassarna constituent d’autres lieux importants.

Adrénaline dans les airs

L’île d’Icare et de Dédale est le foyer de plusieurs sociétés et clubs qui organisent des concours ou proposent des leçons et fournissent l’équipement pour les sports aériens. La Crète compte de nombreuses pentes abruptes, qui sont idéales pour les sports de montagne associés au vent, comme le parapente ou le paramoteur. La zone d’Avdou près d’Hersonissos est l’un des sites de parapente les plus populaires. Dans tous les grands aéroports de Crète, des clubs aéronautiques certifiés proposent baptêmes de l’air et petits avions à louer. De nombreux clubs d’aéromodélisme organisent des démonstrations étonnantes. Pour les sportifs de l’extrême, il existe plusieurs écoles de parachutisme dont les instructeurs sont expérimentés. Ces écoles sont installées dans certains aéroports de l’île, comme Timbaki.

Activités nature

L’équitation est l’une des activités les plus courantes en Crète. L’utilisation des chevaux dans la vie quotidienne est une tradition sur l’île. Encore aujourd’hui, de nombreux habitants possèdent un cheval crétois (georgalidiko), une race parfaitement adaptée aux terrains accidentés de l’île, et participent à des compétitions et des spectacles. L’île compte de nombreux clubs et associations d’équitation, et des professionnels proposent cours et excursions. Les zones humides de la Crète accueillent un grand nombre de plantes et d’espèces animales. Elles sont essentielles à la conservation de la biodiversité sur l’île. Au cours de l’automne et surtout au printemps, les visiteurs peuvent observer les oiseaux migrateurs depuis les nombreuses tours d’observation installées dans la plupart des zones humides. Des tours sont également installées dans les zones montagneuses qui abritent un grand nombre d’espèces de prédateurs. Les organisations d’écotourisme et les agences de tourisme spécialisées proposent des ateliers de récolte d’herbes aromatiques, d’escargots, de champignons et de truffes à la campagne. De même, elles organisent des visites dont le but est de familiariser les visiteurs avec les activités rurales traditionnelles, telles que la culture de l’olivier ou de la vigne et la production de miel.