Agneau aux pachakia (souci sauvage) | Recipes

Agneau aux pachakia (souci sauvage)

  • LIKE

INGREDIENTS

  • 1 botte de pachakia
  • 1 kg de viande d’agneau ou de chèvre coupée en portions
  • 1 tasse d’huile d’olive
  • 1 tasse de vin rouge
  • 1 tasse d’eau
  • 1 oignon
  • 1 tomate
  • 1 botte de fenouil
  • Un peu de sel
  • un peu de poivre

PREPARATION

Faire légèrement sauter l’oignon haché. Ajouter la viande. Laisser ainsi rissoler pour environ un quart d’heure, à feu faible, et arroser de vin. Quand le vin est évaporé, ajouter les tomates finement hachées. Ensuite, ajouter le fenouil, finement haché, ainsi que le sel et le poivre. Ajouter également de l’eau. Porter à ébullition, ajouter les soucis sauvages et laisser mijoter. Renseignements utiles :

La pacheta (ou « pachakia ») est une plante qui a nourri de nombreuses générations depuis les anciens temps jusqu’à ce jour. Elle pousse dans des zones de montagne, là où le stamnangathi (chicorée épineuse) ne pousse pas. Il présente la même valeur nutritive que le stamnangathi et les reponchons (avronies). Elle remplace le stamnangathi et est préparé de plusieurs façons. Sa saveur est aigre-amère. La pachieta ou pachakia contient plusieurs éléments antioxydants et des vitamines. Elle réduit le cholestérol.

Elle peut être préparée : bouillie, pour en boire le jus nutritif, avec de la viande d’agneau, de chèvre ou de porc, en sauce tomate ou en fricassée, elle peut être frite en pâte à frire, tout comme les avronies, voire, la préparer dans la poêle avec des œufs et des tomates. Cette herbe est cueillie entre février et mai. Ses feuilles sont épaisses et larges, c’est pourquoi la plante s’appelle « pachakia » (qui signifie « rondeurs » dues à un certain embonpoint). Après le mois de mai, elle porte de très belles fleurs jaunes.
(Source : Mme Pantelaki Ioanna, Chef de cuisine crétoise)