Église d’Agios Titos | Locations

Église d’Agios Titos

  • MAP
  • LIKE

La première église dédiée à l’apôtre Titus à Chandakas (l’actuelle Héraklion) possédait une seule nef. Lorsqu’en 1210, au début de la domination vénitienne sur l’île, l’archevêque latin s’installa dans l’église, il semblerait que le bâtiment ait fait l’objet de certaines modifications.

Une lucarne ronde fut percée dans la façade et un clocher fut ajouté à l’angle sud-est. Cette église fut démolie avant la fin du XVe siècle puis reconstruite. Le deuxième édifice, qui fut inauguré par l’archevêque latin de Crète Fantino Dandolo le 3 janvier 1446, était une basilique à trois nefs couverte d’une charpente, ornementée de marbres rares, d’autels et de chapelles.

Légèrement abîmé par le séisme de 1508 sans toutefois perdre de sa grandeur, ce bâtiment fut détruit par un incendie le 3 avril 1544. Les reliques sacrées de l’église échappèrent aux flammes, ainsi que des objets précieux comme le crâne de Saint Titus et l’icône de la Vierge Mesopantitissas.

En 1557 fut édifiée une autre église, du même style que la précédente et tout aussi majestueuse. Le voyageur Kootwyck la qualifia en 1598 de « pulcherrima et vetustis operis basilica ». Lors de la chute de Chandakas aux mains des Ottomans en 1669, les reliques de l’église furent transportées à Venise. L’église subit des modifications importantes et fut transformée en mosquée (Vezir Tzami), au nom du conquérant de Chandakas Jade Fazil Ahmet Köprülü.

Le séisme de 1856 rasa également ce bâtiment. En 1869, le grand Vizir Ali Pacha confia à l’architecte Athanasios Mousis, qui était originaire d’Épire et vivait à Constantinople, la construction d’une nouvelle mosquée majestueuse qui conserva cependant son ancien nom. En 1922, après l’échange de populations entre la Grèce et la Turquie, le bâtiment fut rendu au culte chrétien orthodoxe et fut inauguré le 3 mai 1925 par le métropolite de Crète, Titos Zografidos.

L’église d’Agios Titos est un remarquable édifice qui présente des éléments variés empruntés aux monuments de Constantinople. Elle possède une coupole soutenue par quatre piliers et un narthex qui s’ajoute à son plan carré. La base du minaret est annexée à l’angle sud-est du narthex. À l’intérieur, l’église rappelle un bâtiment à plan central tandis qu’à l’extérieur, les différents éléments morphologiques évoquent les styles de l’art ottoman, influencé par l’architecture religieuse byzantine. Sur les côtés du bâtiment, remarquablement articulés par des lignes claires, dominent les éléments verticaux qui répartissent le volume sur plusieurs niveaux. À l’extérieur, l’édifice est bâti en pierres poreuses taillées et est orné d’un couronnement en pierre sculptée.

Le 15 mai 1966, le crâne de Saint Titus fut ramené de l’église Saint-Marc à Venise, tandis que dans l’église S.M. Della Salute de la même ville est toujours conservée l’icône de la Vierge Mesopantitissas. De 1974 à 1988, d’importants travaux ont été réalisés pour la consolidation et la restauration de l’église. (Source : Documentation de l’église Agios Titos à Héraklion)

  • Situation: Heraklion