Saint Nikitas | Locations

Saint Nikitas

  • MAP
  • LIKE

Le site de pèlerinage de Saint Nikitas était un ancien ermitage dans la région du village d’Achentrias, près d’une palmeraie. Il s’agit d’une église bâtie dans une grotte, qui selon Paul Faure daterait du XVIIe siècle (1640). Seules quelques fresques subsistent de la décoration murale de l’église, tandis qu’à droite du sanctuaire, dans une plus petite grotte faisant fonction de sacristie, de l’eau bénite s’écoule des stalactites.

Ce lieu sacré était un ermitage où des moines venus généralement du monastère de Koudoumas pratiquaient l’ascèse. Ces moines séjournaient à Agios Nikitas à titre permanent ou provisoire. Entre 1948 et 1959, Agios Nikitas fut un monastère dépendant de l’évêché d’Arkadi, où vivaient l’higoumène Ierotheos Kostomanolakis et une petite communauté de moines, après décision du métropolite d’Arkadi – et futur archevêque de Crète – Evgenios Psalidakis. Ensuite, il devint un monastère dont les moines étaient nommés par le prélat. Après la décision du 27 mars 1997 adoptée par le Saint synode provincial de l’Église de Crète (Journal officiel no 977B du 5/11/1997) sur proposition du métropolite de Gortyne et d’Arkadi Kyrillos, le monastère d’Agios Nikitas fut déclaré lieu de pèlerinage. Il acquit ainsi un statut juridique et fut administré par une commission.

Depuis 2001, date à laquelle fut constitué la Métropole d’Arkalochori, Kastelli et Viannos, Agios Nikitas a conservé son statut juridique et relève administrativement de la nouvelle Métropole et du métropolite Andreas Nanakis. Son activité est aujourd’hui régie sur base des statuts publiés au Journal officiel grec (no 938B du 23/6/2004).

Au cours du XXe siècle, les personnes suivantes ont rattaché leur nom à Agios Nikitas en tant qu’ascètes, higoumènes ou administrateurs :

– Grigorios Karagiannakis (1904-1905)

– Parthenios Lykakis (1910)

– Evstathios-Evmenios Filippakis (≈ 1940)

– Gedeon Gorantonakis (≈ 1940)

– Parthenios (≈ 1940)

– Neofytos (≈ 1940)

– Archimandrite Ierotheos Kostomanolakis (1948-1959) [higoumène]

– Moine Sofronios-Evmenios Saridakis (1948)

– Moine – Evmenios Lykakis (1948)

– Moine Timotheos Karpouzakis (1948)

– Moine Neofytos Markakis (1960)

– Moine Anastasios Leontaridis (1992) [exécution des offices]

– prêtre Stylianos Symianakis (1994) [exécution des offices]

Depuis 1980 environ, le laïc Chatzi-Giannis Kapellakis s’occupe avec piété et dévouement du pèlerinage d’Agios Nikitas à Achentrias.

  • Situation: Achentrias