Nécropole de Fourni à Archanès | Locations

Nécropole de Fourni à Archanès

  • MAP
  • LIKE

Sur la colline de Fourni, entre Ano et Kato Archanès, à proximité du site minoen d’Archanès, au milieu des oliviers et des vignes, une riche nécropole a été découverte qui constitue l’un des plus importants sites archéologiques de la Crète.

La colline de Fourni délimite la petite plaine d’Archanès au nord-ouest, mais ne fait pas partie du mont Iouchtas puisqu’elle en est séparée par un profond ravin. La partie ouest de la colline est abrupte et son sommet est aride. La longue durée d’utilisation des tombes (2400-1200 av. J.-C.) et la quantité de mobilier funéraire font de Fourni l’un des plus importants cimetières en mer Égée. Les plus anciennes sépultures remontent au IIIe millénaire av. J.-C., tandis que certaines tombes ont été utilisées pendant une très longue période (2000-1350 av. J.-C.). La plupart des monuments découverts jusqu’à présent sont funéraires, mais certains ont un caractère rituel et laïc.

La nécropole de Fourni se caractérise par le nombre et la variété des édifices funéraires de différents types architecturaux qui se trouvent rassemblés en un même lieu, par les centaines de sépultures, dont certaines de personnalités royales illustres, et par la richesse du mobilier funéraire. Elle offre par ailleurs d’importants renseignements sur les coutumes funéraires des Minoens et sur les rites d’inhumation. On distingue également le mode d’organisation et de constitution d’un grand cimetière au Minoen moyen et récent, avec la construction de bâtiments annexes, de routes pavées et de systèmes d’évacuation des eaux de pluie. De nombreux objets funéraires sont importés et livrent des informations sur les relations que les habitants d’Archanès entretenaient avec les Cyclades, l’Égypte et l’Orient.

L’accès à la nécropole s’effectue par le sud. Un large sentier, encore pavé par endroits, conduit de Kato Archanès à Fourni. Il existe un sentier de construction analogue à l’intérieur du cimetière. Il est probable que ce sentier ait été réalisé à l’époque minoenne pour que les habitants Archanès transportent leurs morts, des sarcophages et divers autres objets.

Jusqu’en 1964, la nécropole de Fourni était inconnue. Cette année-là, les premières fouilles furent effectuées par G. Sakellarakis au pied de la colline, à l’est, et permirent de découvrir une tombe à coupole. L’année suivante, d’autres tombes à coupole furent mises au jour. Depuis, les fouilles se poursuivent sans interruption. Parallèlement aux fouilles, des travaux de consolidation ont été réalisés sur tous les bâtiments funéraires.