Mythi – Metaxochori | Locations

Mythi – Metaxochori

  • MAP
  • LIKE

Après avoir fait le plein d’essence et de provisions pour votre randonnée, vous quitterez Ierapetra pour atteindre le village de Mythi en passant par Myrtos. Mythi se trouve à 20 km de la ville la plus méridionale d’Europe et à 3,5 km de l’axe routier du sud que vous quitterez 1,5 km après Myrtos.

Un kilomètre après Mythi, avant le lit de la rivière, vous garerez votre véhicule et commencerez votre randonnée pédestre. Sur votre gauche s’étendent les imposantes gorges de Sarakina. Des cent dix gorges environ qui sillonnent la Crète, elles comptent parmi les plus belles. L’eau vive et les petites cascades en plein cœur de l’été sont un phénomène rare dans la « fournaise » de la Crète orientale. Le lit de la rivière est jonché de blocs de pierre de différentes tailles qui rendent la traversée des gorges particulièrement attractive et aventureuse, entre d’étroits passages et des ouvertures rocheuses.

Au-dessus des têtes des randonneurs, le ciel apparaît entre les parois rocheuses qui s’écartent peu à peu. Par endroits, de petits bassins rocheux et des sources accueillent des plantes hydrophiles et diverses espèces aquatiques (crabes, crapauds, etc.). Les hirondelles fendent l’air le long des gorges, en quête d’insectes pour se nourrir, tandis que le monticole de roche s’éloigne, apeuré. Vous escaladerez les rochers abrupts et polis par les eaux impétueuses à l’aide d’échelles. Plus haut, vous franchirez l’ouverture que créent deux rochers contigus.

Après avoir passé la porte nord des gorges, vous marcherez dans un lit de rivière ordinaire que vous quitterez en suivant à gauche la piste de terre qui vous conduira à Metaxochori. (Si vous voulez abréger votre retour, vous suivrez la route à droite du lit de la rivière et retrouverez votre véhicule en moins de 30 minutes.) Après une halte nécessaire, vous continuerez à gauche et vers le sud sur le sentier couvert par les pins et descendrez vers Mythi. Avant de reprendre votre véhicule, il vaut la peine de partager un moment avec les habitants au café ou à la taverne du village.