Monastère de Kalyviani | Locations

Monastère de Kalyviani

  • MAP
  • LIKE

Le monastère de Kalyviani se trouve dans l’arrondissement municipal de Faneromeni, à 60 kilomètres d’Héraklion. Cité pour la première fois lors du recensement de 1900, il comptait alors onze hommes et sept femmes.

Selon une hypothèse, à l’époque de la domination vénitienne, un seigneur de la région construisit l’église de la Vierge Kalyviani. En effet, les seigneurs avaient alors pour habitude de bâtir de petites églises dans leurs fiefs. Sous l’occupation ottomane, l’église fut occupée et servit d’étable et d’entrepôt. Plus tard, en 1873, on trouva dans la région une icône de l’Annonciation.

Les paysans demandèrent à l’occupant turc de la région de leur céder un lopin de terre autour de l’église en ruine pour la reconstruire. Malgré le refus des Turcs, les Chrétiens ne perdirent pas espoir et s’adressèrent aux autorités administratives supérieures. Il s’ensuivit un incident diplomatique qui se conclut par la vente de l’église aux Chrétiens. L’église fut ainsi restaurée et devint un important site de pèlerinage pour les Chrétiens de toute la Crète.

En 1956-1957, le très actif métropolite de Gortyne et Arkadi, Timotheos Papoutsakis, créa une communauté chrétienne organisée autour du monastère qui comprenant un orphelinat pour jeunes filles, une maison de repos, une école d’éducation ménagère, un foyer de jeunes filles, une école de couture, une école primaire, une imprimerie, un atelier de tissage, de couture et de broderie, un musée, etc.

  • Situation: Timpaki