Maison de Rasih Bey Aspraki | Locations

Maison de Rasih Bey Aspraki

  • MAP
  • LIKE

Cette maison qui appartenait au bey Rasih Aspraki, un riche marchand turc, est désormais connue sous le nom de « Maison Chronaki ». Le bâtiment qui subsiste de nos jours faisait partie d’une plus grande demeure.

Dans les actes de vente, l’ensemble immobilier était qualifié d’» échangeable » et possédait cinq pièces au rez-de-chaussée, cinq pièces à l’étage, un dépôt d’huile, trois réserves, quatre cours, trois sorties, un jardin bordé d’un muret, une réserve d’eau et un puits, soit une surface totale de 1456 m2.

C’est un remarquable exemple d’architecture balkanique dont la réalisation a emprunté des éléments néoclassiques. L’agencement des chambres est complexe, elles sont autour de cours extérieures ou semi-couvertes, dont les sols étaient pavés. Le rez-de-chaussée est construit en pierre ainsi que quelques parties du premier étage, alors que le reste du bâtiment est en bois.

Le bois devient le principal élément structurel et morphologique de toute la construction. Tout particulièrement importantes sont les différentes parties intérieures en bois (plafonds, armoires, cloisons), qui sont des exemples remarquables de la conception architecturale qui caractérise cet ensemble de bâtiments. Les peintures ornementales des principaux espaces extérieurs présentent un grand intérêt, notamment par leur variété thématique et la vivacité des couleurs.
(Auteur : Chrysoula Tzobanaki, architecte-archéologue)