Musée historique et folklorique de Réthymnon | Locations

Musée historique et folklorique de Réthymnon

  • MAP
  • LIKE

Créé en 1973, le Musée historique et folklorique de Réthymnon a pour objectif de rassembler et d’étudier le matériel folklorique de la ville. Il est abrité depuis 1995 dans une résidence vénitienne classée, datant du XVIIe siècle. Le bâtiment vénitien du musée, classé monument historique du XVIIe siècle, est l’endroit idéal pour la présentation des collections, tandis que l’activité du musée contribue à la protection du monument.

Le musée compte cinq salles (exposition permanente), qui contiennent principalement des objets d’artisanat traditionnel et d’art populaire. Le Musée historique et folklorique de Réthymnon ambitionne de devenir un centre moderne de recherche et d’éducation œuvrant en faveur de la sauvegarde de la culture populaire crétoise. Parallèlement, dans le cadre de collaborations internationales, il veillera à promouvoir les valeurs communes des peuples qui constituent un patrimoine de l’humanité.

Les tissages exposés dans la salle I datent du XIXe et du XXe siècle. Réalisés en lin, coton, laine et soie, ils proviennent de différentes régions de Crète et présentent une grande variété quant à leur technique et leurs couleurs. On peut voir dans les vitrines des kilims (tapis), des couvertures, des draps, des carniers, des serviettes, des nappes et des couvre-lits.

Dans la salle II sont exposés des objets de tissage, des compositions de filage et des dentelles. Deux volants de robe brodés des XVIIe et XVIIIe siècles sont représentatifs de la qualité de la broderie crétoise de l’époque, dans la tradition byzantine. Dans le domaine de la broderie contemporaine du XXe siècle, le musée présente les réalisations de Chrysi Aggelidaki, habitante de Réthymnon, et sa tentative de passer du tissage local à la broderie en y intégrant les motifs qu’elle trouvait sur les kilims. La dentelle a une tradition séculaire en Crète. Les méthodes et techniques de travail du fil ont été préservées jusqu’à nos jours et sont présentées de manière bien organisée. Des spécimens de la lingerie qui accompagnait la dot bourgeoise à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle sont également exposés dans la salle II.

Dans la salle III sont exposés des ouvrages de vannerie et des poteries, ainsi que les techniques et les outils de fabrication. La vannerie est l’un des domaines les plus anciens de l’artisanat. La richesse naturelle de la Crète offre divers matériaux, comme le roseau, la fibre d’asperge, le saule, la tige de blé et bien d’autres, qui permettent aux artisans de réaliser avec un outillage minime des paniers de différentes tailles et formes, adaptés aux besoins quotidiens des habitants de l’île. La technique varie selon le type de panier et selon la région. Dans le département de Réthymnon, les villages de Karoti et Margarites furent des centres de poterie renommés. Des reconstitutions du traditionnel tour de potier, sur lequel l’artisan fabrique des vases, pots et autres jarres, font découvrir au visiteur cet art qui est resté florissant de l’époque minoenne jusqu’à aujourd’hui. Des récipients, petits et grands, sont exposés en plusieurs groupes : les carafes pour l’eau, le vin et le raki, mais aussi des poteries spécialement destinées aux aliments, à l’huile, à l’élevage et à divers autres usages. Une section particulière est réservée aux objets de céramique utilisés dans l’apiculture.

La salle IV est consacrée aux cultures traditionnelles et au pain traditionnel de Réthymnon. Y sont rassemblés les outils traditionnellement utilisés dans la culture et la récolte des céréales, ainsi que ceux utilisés pour moudre le blé et pour pétrir et enfourner le pain.

Enfin, dans la salle V sont présentés les métiers traditionnels du chaudronnier, du sellier, du maréchal-ferrant et du coutelier.

Le musée possède également une salle équipée d’un matériel audiovisuel moderne et réservée aux programmes éducatifs, conférences et autres manifestations culturelles. Cette salle accueille actuellement une exposition intitulée « Réthymnon de 1898 à 1913. De l’État crétois à l’Union [avec la Grèce] », qui présente la vie politique, sociale et économique de la ville durant cette période. Les activités du musée comprennent également des séances éducatives pour les groupes scolaires, des expositions, des conférences et des publications.

  • Situation: 28-30, Manouil Vernadou
  • Téléphone: +30 28310 23398
  • Fax: +30 28310 23667
  • Heures d’ouverture: 09:00-16:00
  • Prix du ticket (€): 4
  • Réduction sur le prix du ticket (€): 2