Agia Roumeli – Agios Ioannis | Locations

Agia Roumeli – Agios Ioannis

  • MAP
  • LIKE

Combinant des éléments exceptionnels, cet itinéraire constitue véritablement un « concentré » de la Crète. Si vous avez traversé les gorges de Samaria, vous pouvez passer la nuit à Agia Roumeli, qui redevient un paisible et merveilleux village de bord de mer dès que les hordes de touristes ont pris le dernier bateau pour Sfakia.

Si vous vous en sentez la force, faites une petite promenade au petit fort vénitien qui surplombe le village et offre une vue magnifique sur la mer de Libye. Régalez-vous de saveurs traditionnelles dans les tavernes locales et allez vous coucher tôt, si vous le pouvez bien sûr… Parce qu’il y a le raki… pardon, les tentations et la bonne compagnie !

Tôt le matin, emportez de l’eau pour toute la journée et prenez la direction vers l’est à côté de la mer. Sur la rivière du village qui descend dans les gorges, vous verrez un superbe pont vénitien. Vous continuerez le long de la mer en empruntant le sentier E4 qui est visible et bien balisé. De merveilleuses plages et de ravissantes petites criques agrémenteront votre randonnée. Rapidement, vous arriverez à une plage bordée de dunes sur votre gauche, où se terminent les gorges d’Eligia. Vous longerez la mer jusqu’à l’église de l’apôtre Paul – l’une des plus anciennes du nome. On raconte que c’est là que s’échoua, à cause d’une tempête, le bateau qui transportait Saint Paul à Rome. C’est pour commémorer cet événement que les habitants ont ensuite construit cette magnifique petite église.

De l’eau coule généralement à proximité, sur la plage, car les eaux des Montagnes Blanches (Lefka Ori) aboutissent par des voies souterraines dans la mer. En suivant le sentier dans la forêt de pins et toujours un peu plus haut que la mer, vous verrez au bout d’un certain temps un panneau indiquant à gauche le sentier qui monte vers le joli village d’Agios Ioannis. Le sentier devient plus tard un remarquable chemin pavé qui serpente le long du flanc d’une montagne abrupte et couvre un dénivelé d’environ 500 mètres en deux heures. La vue extraordinaire vous dédommagera de vos efforts puisque vous verrez en contrebas la forêt, la mer de Libye, la plage et l’église de Saint-Paul et, dans le fond, Agia Roumeli. En suivant le sentier qui continue de grimper dans la forêt, vous arriverez en une heure environ au village, où il y a une petite auberge traditionnelle.

Le lendemain, vous pourrez prendre la route d’Aradena. Un pont impressionnant qui enjambe les gorges permet de pratiquer le saut à l’élastique. Vous pourrez sauter de 138 mètres, l’une des plus grandes hauteurs en Europe. Du village suivant, Anopoli, un chemin agricole mène au lieu-dit Rousies, à 2 000 mètres d’altitude. C’est de là que l’on peut rejoindre le sommet de Pachnes (2453 m) en moins de deux heures. Un ancien sentier conduit de Rousies à Katsiveli et au refuge de Svourichti en trois heures environ.

  • Difficulté de l'itinéraire: Simple
  • Durée de l’itinéraire: 5 Des heures
  • Période de visite: Toute l'année