Le fort de Monopari | Locations

Le fort de Monopari

  • MAP
  • LIKE

Après la quatrième croisade, la Crète passa entre les mains de Boniface de Montferrat qui la vendit ensuite aux Vénitiens. Mais en 1206, le pirate génois Enrico Pescatore s’empara de l’île et la fortifia, jusqu’à ce que Venise la récupère en 1210. L’un des forts que bâtit Pescatore est celui de Monopari (Bonripario), dont on peut voir des vestiges au sommet de la colline abrupte de Kastellos, près du village d’Ano Valsamonero. L’emplacement, fortifié à lui seul, ne nécessita la construction de murs que sur le côté nord de la colline qui était le seul accessible. Bien que le fort n’ait pas été restauré, on peut distinguer deux séries de remparts du côté nord, trois tours protégeant l’entrée, ainsi que les ruines de trois bâtiments, dont deux devaient être des entrepôts, d’une citerne et d’un puits.

  • Accessible aux personnes handicapées: OUI