Huile d’olive et Olives de table

DE NOS JOURS, L’HUILE D’OLIVE EST CONSIDEREE COMME LE SECRET LE PLUS IMPORTANT DU REGIME CRETOIS ET DE LA LONGEVITE.

Remplacez le beurre dans votre petit déjeuner et essayez le pain ou la biscotte complète, trempés dans l’huile d’olive vierge crétoise ! Si vous le souhaitez, vous pouvez l’aromatiser en mettant dans la bouteille la plante ou la combinaison de plantes aromatiques qui vous plaisent. C’est le petit déjeuner le meilleur, le plus sain et le plus savoureux.

Lorsque, à la fin des années 1950, des diététiciens américains sont arrivés en Crète pour étudier le phénomène de la longévité des crétois, ils n’en croyaient pas leurs yeux ! « Quelle quantité d’huile qu’ils mangent, mon Dieu », s’exclama le médecin pionnier et de réputation internationale Ancel Keys, en se rendant compte que la salade verte nageait littéralement dans l’huile. En réalité, Keys ne faisait que répéter ce que tous les voyageurs des siècles précédents avaient remarqué, quand ils s’intéressaient à la vie quotidienne des crétois.

Les recherches médicales qui ont été menées et qui sont toujours réalisées en Europe et en Amérique révèlent que non seulement l’huile d’olive protège le cœur mais, en plus, elle bénéficie au bon fonctionnement de nombreux organes ou déploie une action bénéfique dans plusieurs maladies. Elle réduit le cholestérol, a une action antioxydante et protège contre certaines formes de cancer, aide au fonctionnement du foie, elle est idéale pour l’alimentation des personnes qui souffrent de diabète, et présente bien d’autres avantages encore!

La qualité de l’huile d’olive crétoise est reconnue dans le monde entier. Il ne s’agit pas d’un produit industriel mais d’un produit naturel issu de la simple compression de l’olive, sans ajouter d’extraits ou d’améliorants. Il s’agit de l’huile d’olive la meilleure, la plus légère, la plus savoureuse au monde, d’un produit cultivé avec soin et amour et mis en bouteille pur et naturel par des entreprises qui respectent tant le produit que le consommateur.

PREVNEXT

La meilleure huile d’olive est produite sur les pentes infinies de Crète. Riche en arômes et en saveurs et faible en acidité, elle la principale source de matières grasses de l’alimentation crétoise. La récolte de l’olive et sa transformation en huile est une activité pratiquée par la quasi-totalité des crétois. On cultive principalement deux espèces d’oliviers. La première, ce sont les oliviers « lianes » dont le fruit est relativement petit mais en grand nombre. Les producteurs battent les branches et récoltent le fruit dans des filets disposés au sol. Les arbres sont taillés bas, en forme de parapluie.

La saison de la récolte commence en novembre et se prolonge jusqu’au mois de février, selon l’altitude, indiquant surtout le degré de maturité. Si les olives sont « huilées », elles produisent de l’huile meilleure et en plus grande quantité. Dans d’autres régions, surtout à cause de la morphologie du sol, on cultive les olives « tsounates », de grands arbres où les filets au sol sont permanents et où la récolte a lieu tous les 15 à 20 jours. Ainsi, la récolte se prolonge souvent jusqu’au mois de mai, voire, de juin.

Les olives sont ensuite transférées aux moulins à huile où a lieu la compression et l’extraction de l’huile d’olive. Les usines qui produisent l’huile d’olive appliquent différents procédés : certaines disposent encore de meules et de presses, comme autrefois, et procèdent à la pression à froid. D’autres appliquent la centrifugation et d’autres l’aiguillage. L’huile qui est produite ici, unique de par ses éléments nutritifs et sa saveur, est réputée dans le monde entier.

Les olives de table sont, elles aussi, de qualité exceptionnelle et sont produites dans la région élargie. Les « seliniotikes alatsolies », les olives noires salées, les neratzolies, les koftes et tsakistes au vinaigre ou au jus de citron : toutes les olives portent le parfum de Crète et accompagnent chaque repas. Souvent elles en constituent un ingrédient, comme dans les seiches au fenouil ou les herbes sautées. Elles accompagnent également le vin ou la tsikoudia.