Miel Crétois

EST UN PRODUIT ABSOLUMENT NATUREL ISSU DE REGIONS A VEGETATION ENDEMIQUE.

Le miel contient divers sucres autres que le glucose qui font qu’il peut être utilisé même dans les cas de diabète sucré ! C’est un aliment riche en vitamines et antioxydants (contre le cancer). La principale vitamine du miel (E), en combinaison avec d’autres substances, permet à l’organisme d’éliminer les éléments nocifs issus de son propre métabolisme ou bien de l’effet de facteurs exogènes, comme le tabac, les rayonnements et les différentes substances cancérigènes. Le miel crétois est un produit absolument naturel issu de régions à végétation endémique. Ainsi qu’il est connu, le bio-système de l’île est riche en plantes endémiques et, notamment, en plantes aromatiques. Ce sont elles qui offrent aux abeilles crétoises leur nourriture préférée.

La Crète est un pays riche en plantes adventices telles que le thym, la sauge, les ronces, l’origan, le pin, les acacias, l’arbousier, l’eucalyptus et, bien entendu, les agrumes cultivés. Le traitement du miel crétois a lieu de manière naturelle, sans avoir recours à des températures élevées qui détruiraient les vitamines. Selon les données officielles, la Crète compte 2 206 apiculteurs et 142 856 ruches. La Crète est classée quatrième au niveau national, avec une production de 1 673 tonnes de miel, en 2004.

De nos jours, les apiculteurs déplacent leurs ruches selon la floraison, dans des lieux chaque fois différents. Ainsi, au tout début du printemps, elles sont amenées dans les orangeraies et, en général, à de faibles altitudes pour que les abeilles cueillent les jus des plantes à fleurs. Ensuite, elles sont amenées à plus haute altitude, lorsque fleurissent les plantes et les herbes aromatiques et, notamment, le thym qui confère au miel crétois ses caractéristiques uniques. La « vendange » a lieu aux mois de juillet, août et septembre.

PREVNEXT

Un des objets exposés les plus importants du Musée archéologique d’Héraklion – le musée qui garde la majorité des secrets de la célèbre civilisation minoenne- est une merveilleuse pièce d’orfèvrerie que on appelle « les deux abeilles ». C’est le témoin le plus fiable du rapport que le Crétois entretenait avec l’abeille.

Le miel, cet excellent édulcorant, contient divers sucres autres que le glucose qui font qu’il peut être utilisé même dans les cas de diabète sucré ! En outre, c’est un aliment riche en vitamines et antioxydants (contre le cancer). La principale vitamine du miel (E), en combinaison avec d’autres substances, permet à l’organisme d’éliminer les éléments nocifs issus de son propre métabolisme ou bien de l’effet de facteurs exogènes, comme le tabac, les rayonnements et les différentes substances cancérigènes.

Le miel crétois est un produit absolument naturel issu de régions à végétation endémique. Ainsi qu’il est connu, le bio-système de l’île est riche en plantes endémiques et, notamment, en plantes aromatiques. Ce sont elles qui offrent aux abeilles crétoises leur nourriture préférée. Si on se promenait parmi les ruchers de Crète, on comprendrait pourquoi cette île produit le miel le plus aromatique du monde : on y verrait des milliers d’arbustes qui embaument et dont certains ne poussent qu’en Crète. Les apiculteurs Crétois n’ont pas besoin de donner du sucre à leurs abeilles, car il n’existe pas de saisons mortes ni de périodes où la végétation sauvage est couverte de neige ce qui les empêcherait de trouver seules leur nourriture.

Depuis l’ère préhistorique jusqu’à nos jours, la production de miel se poursuit sans interruption en Crète, comme si rien n’avait changé au fil des millénaires. On a probablement apporté quelques améliorations aux ruches mais, tout le reste demeure le même : les abeilles, les plantes aromatiques, l’environnement pur de l’île. Le traitement du miel crétois a lieu, lui aussi, de manière naturelle, sans avoir recours à des températures élevées qui détruiraient les vitamines.