Monuments Vivants

SOIT EN RAISON DE LEUR TAILLE HORS DU COMMUN, SOIT EN RAISON DES LEGENDES QUI LES ENTOURENT, QUELQUES ARBRES EN CRETE ONT ETE DECLARES MONUMENTS NATURELS.

Parmi les plus célèbres d’entre eux, le platane à feuilles persistantes de l’ancienne ville de Gortyne, sous lequel Minos, fils de Zeus et d’Europe, aurait été conçu. De nombreux arbres monumentaux ont été officiellement désignés comme monuments naturels par le Gouvernement grec. L’un d’eux est l’immense aubépine de l’ancienne ville de Zominthos. Certains autres arbres ont été associés aux luttes des Crétois pour la libération, comme l’immense arbre de Mandalenis à Korfes, le platane de Pende Parthenes dans l’ancienne ville de Lappa et le chêne d’Ismaël à Mathia. Krassi, Vlatos et les monastères de Saint-Georges Gorgolaïni, de Saint Jean à Gionas et des Saints Pères à Azogyres abritent des platanes centenaires monumentaux.

En Crète, bon nombre de vieux oliviers ont été déclarés comme monuments par l’association des municipalités abritant des oliviers de Crète. Les plus anciens oliviers du monde se situent sur le site d’Azoria près de Kavoussi et d’Ano Vouves près de La Canée. Les couronnes destinées aux vainqueurs des marathons féminin et masculin aux Jeux olympiques à Athènes en 2004 ont été fabriqués avec le bois de ces arbres. A Anissaraki près de Kandanos se trouve un parc entier d’oliviers monumentaux, mais il en existe également à Palea Roumata, à Asomati, dans l’ancienne ville d’Eleftherna, à Genna, à Lastros, à Panassos, etc.

A savoirLE VIEUX MYRTE DU MONASTERE DE PALIANI EST CONSIDERE COMME SACRE ET CELEBRE LE JOUR DE LA VIERGE MIYTIDIOTISSA. IL EST CONSIDERE COMME UN VESTIGE DE L'ADORATION DES ARBRES DANS LA RELIGION MINOENNE.