Plantes et Herbes Indigènes

LA CRETE EST REPUTEE POUR SES PLANTES AROMATIQUES ET MEDICINALES

Elles poussent partout dans les montagnes, les champs cultivés et les zones côtières. Plusieurs d’entre elles sont endémiques et sont connues depuis l’Antiquité pour leurs propriétés médicinales. De nos jours, leur utilisation est bien entendu restreinte mais, tout le monde prendra en hiver une tisane de malotira (sideritis), de stomachochorto (dictame) ou de sauge. D’ailleurs, on n’oublie pas facilement le fait que la saveur particulière des plats crétois est due à l’emploi de quelques herbes aromatiques.

Dictame ou Erontas

(ORIGANUM DICTAMNUS)

Herbe endémique de Crète qu’on nomme également erontas ou stomachochorto. Connue depuis l’Antiquité, elle était utilisée comme hémostatique et pour ses propriétés cicatrisantes. Son action thérapeutique pour l’estomac et ses propriétés cicatrisantes sont citées par Hippocrate. On dit que quand les animaux sauvages sont blessés, ils frottent leur plaie sur la plante et elle cicatrise très rapidement. La plante pousse uniquement sur des côtes abruptes et des précipices, ce qui en rend la cueillette dangereuse. La plante fleurit et est cueillie aux mois d’été. De nos jours, elle est consommée sous forme de tisane mais est également utilisée dans la préparation de boissons.

Sauge

(SALVIA FRUTICOSA)

Il s’agit d’une des plantes aromatiques les plus répandues de Crète. Son parfum est exquis. Elle fleurit en mai et juin en donnant des fleurs mauve-bleu. Elle est connue depuis l’Antiquité pour ses propriétés tonifiantes. En cuisine, elle est utilisée pour donner de l’arôme à différents plats, principalement aux viandes.

Marjolaine

(ORIGANUM MICROPHYLLUM)

Elle fleurit aux mois de juillet et d’août et est cueillie à la même époque. Elle utilisée en pharmacie, en cuisine et en parfumerie. Elle présente des propriétés similaires à celles du thym et, depuis l’Antiquité, elle est utilisée dans plusieurs cas de troubles nerveux et est idéale pour lutter contre le refroidissement. Elle est souvent servie comme «vrastari» (tisane) avec le malotira.

Malotira

(SIDERITIS SYRIACA)

Il s’agit d’une espèce de thé de montagne connue dans toute la Grèce. Elle est cueillie en juillet, pendant la floraison. Elle pousse dans des lieux secs et arides, sur tout le massif montagneux, et est une plante importante pour l’élevage, surtout de la haute « madara ». (Madares est une autre appellation des Montagnes Blanches, madaros = dépourvu de poils, sans végétation). Dans l’Antiquité, le terme « sideritis » avait trait à la propriété de cicatrisation des plaies causées par des objets métalliques. Le terme « malotira » remonte à l’occupation vénitienne en Crète (des mots italiens male = maladie et tirare = tirer, éloigner). Sa tisane est utilisée comme calmant pour l’estomac, comme diurétique ainsi que pour lutter contre le refroidissement.

Oregan

(ORIGANUM VULGARE SSP HIRTUM)

L’origan, connu de tous, fleurit et est cueilli en juin et juillet. Ses fleurs sont blanches et son parfum est doux et épicé. Il pousse dans des lieux pierreux et ensoleillés. En apiculture, l’origan est considéré comme une plante aussi importante que le thym. Elle est une plante aromatique essentielle de la cuisine méditerranéenne, pour l’assaisonnement des viandes et des poissons. La cueillette de l’origan représentait autrefois un revenu important pour la population rurale. Les propriétés médicinales de l’origan sont connues, elles aussi, depuis l’Antiquité. Il est utilisé comme remède contre la perte de l’appétit, antiseptique, calmant contre les maux de dents et de l’estomac. Son huile essentielle est largement utilisée dans la parfumerie.

Thym

(CORIDOTHYMUS CAPITATUS)

Il fleurit en juin et juillet et donne des fleurs bleues. En Crète, on trouve également l’asprothymos (thym blanc). Les deux espèces sont des plantes importantes pour l’apiculture. Le miel de thym est considéré comme le plus fin. Le thym a des propriétés antiseptiques, diurétiques, antiparasitaires et antipyrétiques. Son huile essentielle est utilisée, entre autres, dans la préparation des pâtes dentifrices. En cuisine, il est utilisé comme condiment.

Sarriette

(SATUREJA THYMBRA)

La sarriette (« throumba ») est une plante médicinale et apicole. Elle fleurit aux mois de juillet et d’août. Son parfum ressemble à celui du thym et de l’origan. Elle stimule l’appétit et a une action calmante sur les rhumatismes. Elle est également utilisée en cuisine. Dans les parties sèches et arides du massif montagneux de Crète ainsi que dans les forêts et les gorges, on trouve encore bien d’autres plantes et herbes aromatiques en abondance tels que le fenouil, le ciste de Crète, la lavande, le trodyle, la mélisse, et d’autres. Mais les jardins regorgent aussi de basilic, de menthe, de romarin, de persil, d’aneth, de louise et d’une multitude de plantes qui composaient, depuis toujours, le parfum de la Crète.

Chamomile

(MARTICARIA CHAMOMILA)

Cueillie entre avril et juin, la plante est séchée pour servir toute l’année. En Crète, on en trouve partout, surtout dans des sites arides. Elle est qualifiée d’anti-inflammatoire, antiallergique, calmante et présente d’excellentes propriétés antiseptiques. Elle est habituellement consommée en tisane chaude combinée avec d’autres herbes crétoises pour offrir la détente parfaite et lutter contre l’insomnie.

Menthe

(MENTHA X PIPERITA)

Elle fleurit entre juin et août et est cueillie à la même époque. Elle est considérée comme l’une des plantes médicinales les plus importantes. Ses propriétés aident à lutter contre l’indigestion, les troubles nerveux et l’insomnie. En tant que plante aromatique, elle est habituellement utilisée dans les crèmes glacées, les compotes et, surtout, dans les salades, puisque son goût est puissant et ajoute une touche particulièrement savoureuse aux salades.

Tilleul

(TILIA CORDATA MILL)

Il s’agit d’une plante aromatique et médicinale. Les fleurs sont considérées comme digestives, anti-toux, calmantes, spasmolytiques, diurétiques, contre l’écoulement nasal, expectorant, contre l’obésité et favorisant la sudation. La plante fleurit aux mois de juin et de juillet.

Laurier

(LAURUS NOBILIS)

Nombreux sont ceux qui ne connaissent pas et, donc, ne peuvent pas apprécier l’utilité de l’arbuste « daphni » (le nom du laurier, en grec). Dans le temps, il était utilisé pour renforcer les cheveux. La décoction de laurier était utilisée pour masser les parties du corps affectées par les rhumatismes ou des contusions. Il est particulièrement utile pour lutter contre l’indigestion et pour le bon fonctionnement de l’estomac.

Rosemarin

(ROSMARINUS OFFICINALIS)

Il était autrefois utilisé en tisane contre les maux de tête et comme remède idéal pour les migraines. Des scientifiques spécialistes considéraient que son utilisation fréquente est idéale pour lutter contre la chute des cheveux. Il présente des propriétés antibactériennes et antiseptiques, il stimule la circulation sanguine et permet de lutter contre l’insomnie.

Basilic

(OCIMUM BASILICUM)

Il est utilisé comme condiment dans les plats crétois ainsi que pour aromatiser l’huile d’olive, seul ou avec d’autres plantes aromatiques. Il soulage des migraines, des maux de tête intenses, des stomatites et calme les spasmes de l’intestin. Dans le temps, il était utilisé en forme de pâte pour lutter contre les piqûres de scorpion et d’abeille et contre l’irritation que provoque l’ortie.

Chèvrefeuille

(LONICERA)

Que dire de cette fleur éthérée au parfum enivrant et aux fleurs merveilleusement belles ? Son parfum est unique! C’est d’ailleurs pour cela qu’existe également l’huile essentielle de chèvrefeuille. La plante était habituellement utilisée par les anciens pour lutter contre des infections de la peau mais aussi contre l’insomnie.

Avoine

Il s’agit d’une plante utile en médecine. En effet, elle est proposée pour lutter contre la dépression, l’épuisement et l’insomnie. Elle est considérée comme un très bon tonifiant du système nerveux, grâce aux vitamines et aux tanins qu’elle contient.

Le lis de mer

(PANCRATIUM MARITIMUM)

La fleur odorante de cette plante qui est menacée sur les côtes méditerranéennes en raison du « développement » touristique et d’autres facteurs, a inspiré l’artiste de l’Antiquité Akrotiri de Santorin qui l’a peint avec beaucoup de talent, ainsi que révélèrent les fouilles archéologiques menées près de 2 500 ans plus tard. La plante se multiplie également par le biais des « pommes » qu’elle produit, mais, en dépit de ses capacités de reproduction, elle est victime des activités humaines qui se déroulent sur les plages, y compris le moto-cross sur le sable.

Gattilier ou arbre au poivre

(VITEX AGNUSCASTUS)

Arbuste à feuilles caduques de couleur gris-vert, composées, palmées et aromatiques. Ses fleurs odorantes, mauves ou blanches, éclosent en été et au début de l’automne. Selon la mythologie, lorsque Prométhée fut libéré par le Centaure Chiron, il lui posa sur la tête une couronne de branches de gattilier en guise de souvenir de ses liens qui étaient faits de cette plante. En outre, Homère explique dans l’Iliade qu’Achille attacha les fils de Priam à l’aide de branches de gattilier dans les bois d’Idi.

Myrte

(MYRTUS COMMUNIS)

Le myrte, avec ses feuilles verdoyantes et brillantes, orné de ses fleurs blanches qui sont de véritables chefs-d’œuvre, a inspiré l’artiste de l’Antiquité qui créa la couronne de myrte en or qui fut découverte dans la tombe de Vergina. Le myrte était dédié à Aphrodite de Pafos qui, d’après la légende, une fois sortie de la mer, se cacha derrière cet arbuste. Les Nymphes portaient des couronnes de myrte. Les feuilles comportent plusieurs glandes qui contiennent l’huile essentielle qui donne à la plante son parfum. Ces glandes sont visibles en regardant les feuilles à contre-jour et apparaissent comme des trous.

Ciste (Ladania)

(CISTUS CRETICUS)

Le ciste de Crète est un arbuste aromatique pluriannuel. Il est doté de belles fleurs roses et, plus rarement, blanches et fleurit de mars à juin. En Crète, selon les régions, il est également appelé « rosier sauvage » (agriotriantafyllia) ou « sauge sauvage » (agriofaskomilo). C’est une plante aromatique et médicinale. Le tronc et les feuilles contiennent une substance aromatique en forme de baume résineux, le labdanum. Cette résine est excrétée par les poils des feuilles et présente une action antimicrobienne puissante et, surtout, une action anti-leucémie. Le labdanum est également très efficace contre l’insomnie, le mal de dent et le tétanos. Les fruits de la plante, préparés en tisane, permettent de lutter contre les diarrhées. Les feuilles, quant à elle, sont préparées en thé aromatique.

 

Crete Day Dreaming

Quel genre de voyageur êtes-vous ?

CHOOSE THE BEST TIPS AND ORGANIZE YOUR TRIP