Pain et Biscottes

EN CRETE, ON DEGUSTE LES BISCOTTES RONDES QUI, DE NOS JOURS, SONT SERVIES MEME DANS LES MEILLEURS RESTAURANTS ET SONT TOUT PARTICULIEREMENT DELICIEUSES.

Les voyageurs étrangers qui se rendaient en Crète au XIXe siècle mais aussi au début du XXe, ne décrivaient pas le pain des Crétois dans les meilleurs termes. Toutefois, l’érudit anglais Robert Pasley (1834) fut frappé par le beau pain noir des moines de Crète qui le préparaient à base de blé, d’orge et de seigle.

Il fallut que bien des années passent et que des études soient menées pour qu’il soit prouvé, une fois de plus, que les Crétois avaient raison, sur ce point également! Les fibres que contient le pain crétois traditionnel aident au bon fonctionnement de l’intestin et, notamment, du gros intestin. Le pain complet contient des quantités beaucoup plus élevées de vitamines, notamment du complexe B, qui sont nécessaires au bon fonctionnement du système nerveux. En outre, on dit que le pain complet préviendrait le cancer du tube digestif et, surtout, du gros intestin !

PREVNEXT

Récemment encore, les Crétois consommaient tous les jours du pain noir. Du pain blanc, sans son, ils n’en mangeaient que cinq ou six fois par an : à Noël, Pâques, le 15 août, à quelques fêtes locales et, peut-être, à l’occasion d’un évènement social (mariage). Reconnue par l’Union européenne, la biscotte crétoise est préférée, de nos jours, par les consommateurs parce qu’elle est de qualité supérieure (nombreux sont ceux qui produisent des biscottes, mais personne ne le fait comme les crétois), parce qu’elle est préparée à base d’ingrédients naturels purs mais aussi parce qu’elle présente une valeur nutritive supérieure.

En Crète, on déguste les biscottes rondes qui, de nos jours, sont servies même dans les meilleurs restaurants et sont tout particulièrement délicieuses. On prépare la tomate fraiche en la découpant aussi finement que possible et on la pose sur la biscotte avec des herbes aromatiques, on arrose d’huile d’olive et, parfois, on mélange la tomate à du myzithra. Il s’agit du « dako », qui est un délice particulier mais aussi une combinaison singulière de produits naturels et purs.