Canyoning & Escalade

Sur le terrain accidenté de Crète, les rivières rencontrent de grandes failles dans les roches et des descentes abruptes le long de leur parcours à travers les canyons, formant des centaines de cascades de toutes les tailles.

La traversée des gorges de Crète avec de hautes chutes d’eau est possible seulement avec l’équipement technique approprié. Des spécialistes peuvent proposer des formations sur les techniques de canyoning.

Les canyons techniques les plus populaires de Crète comprennent les imposantes gorges d’Ha, de Tsoutsouras, de Kalami, d’Arvi (dont la rivière devient souterraine après une chute de 80 mètres de haut) et bien d’autres encore.

Outre le canyoning, plusieurs clubs et instructeurs certifiés proposent des activités d’escalade. Chaque week-end, de nombreux sportifs associent excursion en pleine nature à leur sport favori. Parmi les sites d’escalade connus, citons Agiofarago, Voulismeno Aloni, Therisso, Kalathas Stavros, Plakias, Malia, Kria Vrissi, Latzimas, Kofinas ou Agios Nikolaos.

ITINERAIRES DANS LES MONTAGNES DE CRETE

PREVNEXT

Refuges de Montagne

Les clubs d’alpinisme de Crète gèrent des refuges sur toutes les chaînes de montagnes de l’île. Il est conseillé aux voyageurs qui veulent y séjourner de contacter ces clubs avant leur visite.

Le refuge de montagne le plus populaire est celui de Kallergis, à l’est du plateau d’Omalos, dans les Montagnes Blanches, construit à l’un des endroits les plus époustouflants de la Crète, à une altitude de 1 680 m. Parmi les autres refuges situés dans les Montagnes Blanches, citons celui de Tavri (1 210 m), d’Houliopoulos à Svourichti (1 980 m) et de Volikas à Keramia (1 450 m). Il existe également un autre refuge à Greleska, qui surplombe les gorges luxuriantes d’Agia Irini et qui sert d’observatoire ornithologique.

Les montagnes du Psiloritis renferment quatre refuge ; Toumbotos Prinos (1 590 m), Lakkos Migerou (1 710 m), d’où le sentier vers le sommet de Timios Stavros commence, Prinos au-dessus d’Asites (1 100 m) et Zaros, où se trouvent les gorges de Samaria (1 417 m). Deux autres refuges sont disponibles à Lassithi. Le premier, géré par le club d’alpinisme de Lassithi, se trouve à Strovili sur le plateau de Limnakaro (1 533 m). Le second est le petit refuge du sommet d’Afendis Stavromenos, au-dessus de Thripti (1 476 m).

A savoirLES GORGES D'ARADENA ABRITENT LE DEUXIEME PLUS HAUT PONT D'EUROPE (138 METRES DE HAUT), UTILISE POUR LE SAUT A L'ELASTIQUE.